ACBF Virtual Library

original document [ View original document ]

TitleRECUEIL D'ÉTUDES DE CAS SUR LES ACTEURS NON ÉTATIQUES DANS LA GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS DE DÉVELOPPEMENT
AuthorACBF
SubjectRECUEIL D'ÉTUDES DE CAS SUR LES ACTEURS NON ÉTATIQUES DANS LA GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS DE DÉVELOPPEMENT
Date of Publication201806
Publisher Communauté Africaine de Pratiques sur la Gestion Axée sur les Résultats de Développement à la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique
Number of Pages44
Languagefrançais
Geographical CoverageAfrique
KeywordsLe rôle du secteur privé dans la promotion du développement propre en Afrique, « Building Bridges Project » : Unir les communautés divisées à travers les efforts de consolidation de la paix des autorités traditionnelles au Zimbabwe, Améliorer la gestion axée sur les résultats de développement en vue de la transformation de l’Afrique : Le rôle des parlements, L’Afrique à la recherche d’une démocratie incorporant des valeurs traditionnelles : Le cas du Ghana, Renforcer efficacement les compétences en leadership pour la transformation de l’Afrique à travers ses universités, Lutter contre les changements climatiques en Afrique avec des financements privés, Politique industrielle en Éthiopie : Renforcer les capacités du secteur privé pour le développement et la transformation structurelle, Le rôle du Fonds africain d’investissement dans l’agriculture et le commerce pour la valorisation des terres agricoles
AbstractIl y a trois façons de conceptualiser le pouvoir dans la société : le pouvoir du gouvernement (le Prince), le pouvoir du marché (le Marchand) et le pouvoir du peuple (le Citoyen). L'histoire du développement en Afrique montre que le monde a tenté de se concentrer sur chacun de ces pouvoirs, dans l'espoir de le voir impulser le développement socio-économique. Dans les années 1960, l'accent était mis sur l'État qui devait répondre à tous les besoins des citoyens. Une décennie plus tard, la théorie et la pratique du développement étaient axées sur le « mythe du marché » selon lequel le secteur privé pouvait répondre à tous les besoins de consommation des citoyens. Enfin, à la fin des années 1980, un nouveau mythe a été trouvé : « le mythe du marché plus la société civile ». Par conséquent, l'expression « acteurs non étatiques » a fait son apparition dans le discours sur le développement, sur la base du principe que les efforts du gouvernement devraient être appuyés par ceux de cette nouvelle catégorie d'acteurs. L'Accord de Cotonou - signé à Cotonou au Bénin le 23 Juin 2000 entre l'Union Européenne (UE) et les pays de la région Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP) - a été l'une des principales reconnaissances internationales du rôle de « complémentarité » que jouent les acteurs non étatiques. L'un des plus importants enseignements, qui ressort de ce recueil d'études de cas, est que les acteurs non étatiques forment un éventail très diversifié d'acteurs qui jouent des rôles variés à différents niveaux dans le développement en Afrique. Il est essentiel de les associer au processus de planification et de mise en oeuvre du développement. Ce recueil compile des études de cas qui illustrent les efforts déployés par les pays africains pour assurer une participation effective de cette catégorie de parties prenantes au développement du continent. Enfin, le recueil recommande fortement que: (i) les pays africains intègrent des éléments de leurs traditions culturelles dans les systèmes de gouvernance centralisés modernes pour mettre en place de véritables démocraties; (ii) les universités soient appuyées pour accélérer la production d'une masse critique de compétences techniques nécessaires à la croissance soutenue et durable de l'Afrique et (iii) des cadres appropriés soient établis pour stimuler les investissements privés dans les secteurs productifs.
Copyright HolderACBF
Copyright URLhttp://www.acbf-pact.org
ISBN/ISSN9781779370914
Filesize3636273 MB
File FormatPDF
[ View / download original document ]

Ask the Librarian 548 documents, last updated Thu Jul 18, 2019
© 2015 African Capacity Building Foundation | All Rights Reserved. ISSN: 2310-7960