ACBF Virtual Library

original document [ View original document ]

TitleDocument de discussion du Conseil des gouverneurs de l’ACBF: L’accès aux fonds pour le développement : les capacités requises pour la mobilisation et l’absorption des ressources
AuthorACBF
Subjectmobilisation et l’absorption des ressources
Date of Publication20170912
PublisherACBF
Number of Pages22
Languagefrançais
Geographical CoverageAfrique
Keywordsles flux financiers illicites, FFI
AbstractLes pays africains mettent en oeuvre l’Agenda 2063 et l’Agenda 2030 (aussi connu comme les Objectifs de développement durable ODD), qui requièrent tous deux d’énormes ressources financières. À l’échelle globale, des ressources considérables, principalement privées, sont disponibles pour des investissements dans les économies avancées ou émergentes, en outre les ressources publiques domestiques, y inclus dans les pays à faible revenu, peuvent être accrues lorsque les capacités nécessaires existent. Pour mobiliser efficacement les ressources disponibles, les pays doivent donc surmonter les lacunes en capacités qui les limitent. Celles-ci incluent les capacités humaines et institutionnelles pour gérer efficacement les exemptions fiscales, l’évasion fiscale, la fuite des capitaux, les flux financiers illicites (FFI), les difficultés d’accès aux ressources privées, surtout les financements mixtes offerts par le biais des partenariats publicprivé (PPP), et les contraintes liées au niveau modeste de développement des marchés de capitaux dans la plupart des pays africains. Les principales recommandations sur les meilleures modalités et pratiques pour assurer que les ressources disponibles soient efficacement et complètement absorbées incluent : (1) le renforcement des capacités humaines du secteur public – l’expertise interne du secteur public pour interagir avec les marchés et les entités du secteur privé intéressées à financer des projets de développement ; (2) les renforcement des capacités des institutions, des systèmes juridiques et de la gouvernance – la protection des droits de propriété, la protection contre les fraudes et les pratiques anticoncurrentielles, la réduction des risques et la gestion des conflits sociaux, l’État de droit et la corruption ; (3) le renforcement des capacités de mise en oeuvre – l’efficacité des unités de gestion des projets, y compris des agents multidisciplinaires dans tous les Ministères, les Départements et les Agences pour améliorer l’absorption des projets financés par les bailleurs de fonds.
Copyright HolderACBF
Copyright URLhttp://www.acbf-pact.org
Filesize722521 MB
File FormatPDF
[ View / download original document ]

Ask the Librarian 413 documents, last updated Wed Oct 11, 2017
© 2015 African Capacity Building Foundation | All Rights Reserved. ISSN: 2310-7960